XXVème Conférence des Présidents des Régions Ultrapériphériques

« C’est la 25ème réunion de la Conférence des Présidents des Régions Ultrapériphériques. C’est une performance qui confirme sa notoriété. C’est aussi le moment de consolider notre partenariat, et quoi de plus symbolique que la création envisagée de notre association. »

Ce jeudi 26 novembre, c’est ainsi que le Président du Conseil Exécutif a débuté son intervention lors de la 25ème Conférence des Présidents des RUP qui s’est tenue, pour la première fois, en visioconférence, sous la Présidence de M. Soibahadine IBRAHIM RAMADANI, Président du Conseil départemental de Mayotte.

Deux sessions rythment ces échanges politiques à haut niveau :

  • Jeudi 26 novembre 2020 : Une session interne entre les Présidents des Régions utrapériphériques, qui a débouché sur la signature numérique d’une Déclaration finale et du mandat donné au gouvernement autonome des Açores, futur président des RUP pour l’année 2020-2021.

Cette déclaration finale (à télécharger ici) témoigne des urgences et des priorités des Régions Ultrapériphériques. Le Président Alfred Marie-Jeanne regrette d’ailleurs les freins auxquels la Martinique fait toujours face : « Chers collègues, la situation inédite que nous vivons aujourd’hui a fait ressortir le besoin de flexibilité, de réactivité de nos collectivités et gouvernements régionaux. En la matière, nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne. Certains d’entre vous ont la capacité de réagir efficacement et promptement. Dans notre cas, nous devons nous référer à notre Etat membre, ce qui peut ralentir les processus et même parfois les dénaturer. Cette autonomie d’action nécessaire pour la mise en place de réponses adaptées dans des délais appropriés, nous fait défaut, c’est là toute la différence. »

Téléchargez ici son intervention

Cette session interne a été également marquée par un autre moment politique fort : la création de l’Association de la Conférence des Présidents des RUP, qui vise à soutenir la coopération politique et technique de la Conférence des Présidents des Régions Ultrapériphériques de l’Union Européenne.

  • Vendredi 27 novembre 2020 : Cette session partenariale entre les Présidents des RUP, les Institutions européennes et les Etats membre des RUP, constituait, pour sa part, un espace de dialogue politique particulièrement attendu au regard des négociations interinstitutionnelles qui figeront, pour les 7 années à venir, le budget européen ainsi que les règlements sectoriels pour lesquels de derniers arbitrages sont attendus en faveur des RUP.

 » Sans forfanterie aucune, les Régions Ultra Périphériques ont droit à une reconnaissance méritée. Elles ont bonifié l’aura de la France et de l’Europe dans le monde. Ça n’a pas de prix. Notre vitalité n’a pas seulement une valeur hautement symbolique. » Alfred Marie-Jeanne

Téléchargez ici l’intervention du Président du Conseil Exécutif 

La Conférence des Présidents des Régions Ultrapériphériques (CPRUP) est composée des Présidents des neufs Régions Ultrapériphériques, à savoir, les Açores, Canaries, Guadeloupe, Guyane, Madère, Martinique, Mayotte, Réunion et Saint Martin ; elle permet une coopération politique et technique entre ses Présidents des organes exécutifs des.

La conférence définit les orientations de la coopération des RUP, dont les objectifs essentiels sont :

  • Coordonner leurs actions communes et adopter des positions communes afin de défendre les intérêts des régions ultrapériphériques auprès de l’Union européenne;
  • Renforcer l’action européenne en ce qui concerne les RUP, sur la base des dispositions des Traités ;
  • Défendre les intérêts communs de l’ultrapériphérie dans toutes les organisations européennes et internationales à vocation régionale dans lesquelles elles sont représentées ;
  • Renforcer la coopération entre les RUP dans le cadre de projets de coopération conjoints.

La Présidence de la Conférence est une présidence tournante, exercée dans le cadre d’un mandat d’au moins un an. Elle se réunit en session ordinaire, au moins une fois par an, dans la région qui assure la présidence, et adopte ses conclusions sous la forme d’une déclaration finale dans laquelle sont reflétées les positions politiques communes des RUP.

La Martinique en assurera la Présidence après les Açores, en 2021.