Visioconférence sur le plan de relance avec Bruno Lemaire

Intervention d’Alfred MARIE-JEANNE
Président de la Collectivité Territoriale de Martinique
Visioconférence France sur le plan de relance avec les Présidents de Régions et Monsieur Bruno Lemaire, Ministre de l’Economie et des Finances
Mardi 23 Juin 2020

Monsieur le Ministre, merci pour cette initiative,
Salut aux Collègues Présidents de Région,

Il convient Monsieur le Ministre, pour que cet échange soit fructueux, que nous nous accordions sur le sens et le contenu des mots, pour faire face aux maux qui nous assaillent.

La crise que nous traversons, a mis en effet en évidence les carences d’un modèle martiniquais arrivé à bout de souffle, à savoir :

  • La vulnérabilité de nos entreprises, fragilisées par cet évènement soudain.
  • Une production et une consommation déconnectées de la réalité du terrain.
  • L’exposition certaine à une multitude d’autres risques simultanés (sécheresse, sargasses, cyclones…).

Il ne s’agit donc pas pour la Collectivité Territoriale de Martinique de Relancer sur les mêmes bases, mais plutôt de refonder structurellement.

Toutes les analyses convergent pour affirmer, que le retour à un développement durable sur un plus long terme exige que l’on repense le modèle économique. Si les fonds publics s’avèrent indispensables pour garantir l’accès de tous aux services essentiels, il importe désormais de créer les conditions pour la création de valeurs ajoutées, d’activités et d’emploi sur notre territoire.

Il faut rompre avec les pratiques anciennes telles par exemple, la production linéaire, la sur-utilisation de l’énergie fossile, pour désormais s’engager dans la reconstruction de notre système économique et social.

Une large consultation pour définir avec les Martiniquais ce Plan de Reconstruction est déjà à l’étude. Mais d’ores et déjà certaines lignes directrices se sont dégagées des premières discussions :
– Localiser sur place les cycles de production,
– Déployer des stratégies pour favoriser l’émergence d’entreprises et de filières pérennes et agiles,
– Veiller au renforcement des compétences pour développer des expertises, en résonnance avec les atouts et les risques;
– Systématiser l’utilisation du numérique et l’intégration des pratiques digitales.

Ce plan impose que l’on prépare les Hommes et les Femmes à organiser autrement la production, de manière équitable et sécure, sur l’ensemble du territoire.

C’est pourquoi, Monsieur le Ministre, anticipant sur la reprise effective de la vie économique et sociale, nous souhaitons mettre en place un Plan de refondation, pour consolider la charpente du système économique et social de la Martinique, et la préparer aux mutations envisagées.

Ce Plan de refondation s’attachera, à traiter les faiblesses structurelles, tout en posant les premiers soubassements de l’architecture du prochain système économique et social.
Ce Plan de refondation s’accompagnera d’un programme resserré de création, de rénovation et de mise aux normes des bâtiments publics, d’investissements routiers, d’équipements portuaires, pour relancer la commande publique.
Il nous permet ainsi de trouver un équilibre entre nécessité de reprise à court terme et transformation à moyen et long terme.

C’est sur ce Plan de refondation, dont la réussite conditionne l’avenir, que nous souhaitons engager, dans un premier temps, la discussion avec vous, Monsieur le Ministre.
Les premières estimations de cet effort financier global oscillent entre 250 M€ et 300 M€.
Dans le contexte de rétraction des moyens financiers des collectivités d’Outre-mer que vous connaissez, je veux parler notamment de la perte de recettes fiscales spécifiquement l’Octroi de Mer et les taxes sur les carburants, qui se chiffrent en Martinique pour le moment à 30 millions d’Euros ; sans compter le plan d’urgence que la Collectivité a mis en place pour 70 millions d’Euros.

Monsieur le Ministre l’Etat devra participer de manière significative à ce plan de refondation dont l’action se concentrera sur les années 2020-2021.

Notre responsabilité collective, avec l’ensemble des acteurs privés et publics est de réussir ce Plan de refondation.
Car un autre avenir est possible pour la Martinique.

Merci pour votre écoute
Mèsi an pil, Mèsi an chay

Alfred MARIE-JEANNE
Président de la Collectivité Territoriale de Martinique