Un colloque sport-santé en Martinique

La Fédération Française d’Athlétisme, en partenariat avec la Collectivité Territoriale de Martinique, organise son prochain colloque médical en Martinique du 26 au 30 mars 2019. Cette manifestation a pour objectif de réunir tous les acteurs du sport et de la santé afin de leur permettre de confronter leurs connaissances concernant la pratique sportive aux Antilles.

Plusieurs temps forts

Conscient que l’état de santé des Martiniquais est un enjeu majeur pour la population et les décideurs pour l’avenir individuel et collectif en Martinique, la CTM et la FFA se sont associés pour organiser une conférence d’information auprès du grand public devant l’urgence de se poser les bonnes questions à titre personnel et au titre de l’intérêt général. Les acteurs principaux des politiques de santé sont présents pour débattre.

Plusieurs temps d’échange seront organisés avec la population et  le monde sportif et notamment les professionnels de santé (médecins, kinésithérapeutes, infirmiers, podologues, ostéopathes, nutritionnistes) qui sont au cœur de la préparation et du suivi des sportifs.

3 conférences sont programmées :

  • 26 mars : Préparation des sportifs – IMS (Entraineurs sportifs)
  • 28 mars : Suivi des sportifs – IMS (Professionnels de santé)
  • 30 mars : Sport Santé – Salle Emile Maurice, Hôtel de l’Assemblée (Tous publics)

Le déplacement de ces encadrants médicaux en Martinique est également l’occasion d’allier sport-santé et sport-tourisme. Aussi, une visite du Musée du Père Pinchon est prévue le 25 mars après-midi.

Une conférence ouverte au public

Le samedi 30 mars à 10h, la CTM vous convie à une conférence avec la Fédération Française d’Athlétisme sur l’ «athlésanté» et plus globalement les activités physiques et sportives pour la santé en Martinique.  Organisée en partenariat avec les invités de la FFA et de la CTM : le CTOSMA, les ligues sportives de Martinique, APASAM, le CHU, la DJSCS et l’ARS…, elle se déroulera comme suit :

  • 9h45 : Accueil
  • 10h00 : Introduction par Mr Louis BOUTRIN Conseiller exécutif en charge du Sport à la CTM
    Quelle politique territoriale en sport santé pour la Martinique ?
  • 10h15 : intervention représentants DJSCS et ARS
  • 10h30 : Le Sport et les activités physiques vont-ils sauver les Martiniquaises et les Martiniquais ? par le Dr Frédéric DEPIESSE ( Président de la commission médicale de la FFA, de la Ligue de Martinique d’Athlétisme et de Tennis, du CTOSMA et médecin hospitalier au CHU de Martinique )
  • 11h15 : expériences (7 minutes par intervenants) : APASAM, Marche Nordique avec la ligue d’Athlétisme de Martinique, CTOSMA , Ligue de Tennis Club du Robert , ligue de randonnée pédestre, ligue de gymnastique volontaire, SAPHYR
  • 11h50 : Table ronde Questions/réponses

Valoriser l’importance des activités physiques et sportives

La médecine du sport et de l’activité physique regroupe à la fois la gestion médicale du sport intensif et le développement de la médecine de la pratique des activités physiques pour la santé dit « SPORT-SANTÉ»

Selon l’INSERM 2019 : les APS peuvent participer utilement à améliorer et prévenir les troubles de santé et l’évolution de la démographie en lien avec les
maladies du vieillissement, elles doivent donc être promues et en particulier en Martinique.

On peut dire que la pratique des activités physiques et sportives est aujourd’hui reconnue comme un « médicament » efficace en prévention et/ou en traitement dans beaucoup de pathologies chroniques dont certaines sont très présentes en Martinique comme le Diabète de type 2, l’artériopathie des membres inférieurs, le surpoids et l’obésité mais aussi l’hypertension artérielle : HTA, certains cancer, la dépression légère….

Il faut donc inciter le plus grand nombre à s’investir dans le fait de bouger au quotidien. Afin d’assurer la réussite de cet objectif de promotion des AP pour la population Martiniquaise dans un but de santé, il est nécessaire de se structurer et de mutualiser toutes les forces vives.

Les co-organisateurs

  • La CTM : L’activité physique et sportive est reconnue et préconisée comme levier d’actions pour préserver la santé et agir sur les pathologies chroniques. Cet axe fort, déployé en collaboration avec les autres institutions, vise à la mise en œuvre des dispositifs multi-partenariaux pour l’amélioration sanitaire de la population.
  • La FFA : il s’agit de la première fédération olympique unisport à avoir pris le virage du sport pour la santé en particulier grâce à la Marche Nordique dès 2006
    et au Running qui est son ADN et elle participe à la promotion de la santé par les activités physiques dans son projet de développement en particulier en lien avec le projet de PARIS 2024.