Reconstruction de l’Hôpital de Trinité : La Collectivité à l’écoute !

Jeudi 10 décembre, à l’invitation de l’UGTM, une délégation de la CTM constituée de Francis CAROLE (pour les affaires sociales et sanitaires) et Miguel LAVENTURE (pour les fonds européens) s’est rendue à l’hôpital Louis DOMERGUE de TRINITE en grève depuis le 30 septembre.

Le mouvement social en cours s’articule autour d’une revendication forte : la reconstruction de l’hôpital dans les meilleurs délais, avec le financement de l’Etat. Dans l’intervalle un certain nombre d’urgences s’imposent pour améliorer l’offre de prise en charge de la population du Nord Atlantique et, plus généralement, des Martiniquais.es.

Cette revendication essentielle est comprise tant il est vrai que cet établissement, ouvert en 1977, a mal vieilli et ne présente plus les conditions optimales de soins.

L’objet du rendez-vous portait néanmoins sur les urgences de l’heure, comme le souhaitaient les salarié.e.s.

Ainsi, les représentants de la Collectivité ont tenu, en toute transparence, à exposer à la trentaine de représentant.e.s du personnel présent.e.s les conclusions des réflexions que la CTM a entamées depuis plusieurs semaines, avec la direction du CHUM,  sur ces questions précises.

La CTM souhaitant être dans le concret et l’opérationnel plutôt que dans les déclarations d’intentions, les représentants de la Collectivité ont travaillé sur l’utilisation des fonds FEDER pour le financement des urgences de l’hôpital Louis DOMERGUE. Les principaux axes définis par la direction du CHUM, sur la base de la plateforme revendicative de l’UGTM, s’articulent comme suit ::

  • Remise à niveau de l’imagerie radiologique (phase 1 :1 760 000€)
  • Remise à niveau de l’équipement de cardiologie (phase 1 : 541 385€)
  • Travaux de réfection du bloc opératoire (phase 2 : 2 300 000€)
  • Construction du local de l’UDM (phase 2 : 2 000 000€)
  • Equipment de 4 salles du bloc opératoire (phase 3 : 935 000€)
  • Equipement en radiologie cardiaque et vasculaire du bloc opératoire (phase 3 : 930 000€)
  • Equipement de l’Unité de Dialyse Médicalisée (phase 3 : 483 000€).

Cette projection financière serait donc de 8 949 385€ et permettrait de répondre en grande partie aux urgences identifiées.

Ces premiers travaux, prévus pour être réalisés grâce aux fonds du FEDER, pourraient commencer dès le premier trimestre 2021 et se terminer fin 2022.

La Collectivité reste à l’écoute pour accompagner ce projet de reconstruction de l’Hôpital de Trinité.