La Martinique, Présidente de la CPRUP

Vendredi 19 novembre 2021 a eu lieu la session partenariale de la Conférence des Présidents des Régions Ultrapériphériques (CPRUP) à Ponta Delgada, Açores.

Les Présidents des Régions Ultrapériphériques (RUP) se sont adressés aux instances européennes et à leurs états membres afin de leur présenter les problématiques et solutions envisagées pour un développement optimal, notamment dans ce contexte de pandémie inédite. Ils ont fait écho à leur Déclaration Finale et son annexe, adoptées la veille, comprenant les propositions concrètes qu’ils souhaitent voir développer dans la future stratégie de la Commission européenne en faveur des RUP.

En effet, une nouvelle communication en faveur des RUP sera adoptée au premier semestre 2022. Il s’agit donc pour les RUP de peser de tout leur poids pour influencer ce nouvel outil qu’ils souhaitent pragmatique et concret en apportant des solutions effectives pour leurs régions.

La séquence s’est conclue par la passation de présidence de la CPRUP entre les Açores et la Martinique.

Une année de présidence, 4 grandes priorités

Le Président Serge Letchimy a ainsi présenté ses priorités pour son année de présidence de la CPRUP, à savoir :

  1. La relance de nos économies post COVID notamment autour de la lutte contre les inégalités et pour l’emploi. Madame la Commissaire a relevé la forte sinistralité de cette crise sur nos sociétés et nos économies. A nous de réfléchir, par exemple, aux outils financiers et fiscaux en faveur des entreprises pour accompagner cette relance. La révision du RGEC en sera l’occasion.
  2. La prise en compte des spécificités de nos géographies afin de réussir les défis de l’autonomie alimentaire, de la valorisation de notre biodiversité et de l’indépendance énergétique. Nous avons les potentialités mais il faut que le paquet « FIT FOR FIFTY FIVE » nous permette de les mobiliser pleinement au service de la décarbonation de nos économies.
  3. L’affirmation d’une véritable diplomatie territoriale et régionale. Pour cela l’UE doit nous donner les moyens d’assumer notre rôle d’avant-poste de l’UE dans nos bassins notamment par l’outil INTERREG. Les récentes controverses sur la stratégie Indopacifique est l’illustration d’un insuffisant travail diplomatique dans ces territoires où nous ne sommes pas juste des partenaires mais bien des puissances en présence.
  4. La jeunesse : 2022 étant l’Année européenne de la jeunesse, celle-ci sera prise en compte de manière transversale dans toutes les thématiques traitées car bien que singulièrement touchée par la pandémie de Covid-19, son dynamisme, sa vision sont nécessaires afin de renouveler nos stratégies et construire un futur durable. Ainsi nous nous devons d’élaborer des approches novatrices les incitant à participer.

« Nos régions sont des petits bouts d’Europe dans le monde. Nos régions sont des morceaux du monde en Europe. En cela, nous avons la capacité de porter un changement profond du rapport à nous-mêmes. Alors, chers amis, chers camarades, parlons à l’Europe et montrons au monde le chemin d’une émancipation économique et sociale universaliste et moderne » Extrait du discours d’investiture de la Présidence de la Conférence des Présidents des Régions Ultrapériphériques.

Liste des participants à la session partenariale de la CPRUP du 19 novembre 2021 à Ponta Delgada, Açores.
  • Commission européenne

Elisa FERREIRA – Commissaire européenne en charge de la cohésion et des réformes

  • Parlement européen

Younous Omarjee – Député et Président de la Commission du Développement Régional (REGI)

Stéphane Bijoux, Député et Président de la Délégation pour les relations entre le CARIFORUM et l’UE

  • Comité Economique et Social Européen

Gonçalo Lobo Xavier – représentant de la Présidence du Comité Économique et Social Européen et Co-rapporteur de l’avis sur les « Avantages des Régions Ultrapériphériques pour l’Union Européenne ».

  • Etat français

Mathieu LEFEBVRE – Directeur de Cabinet adjoint du Ministre des Outre-mers

  • Etat Portugais

Ana-Paula ZACARIS – Secrétaire d’état en charge des affaires européennes

  • Etat Espagnol

Juan Gonzàlez-barba Pera – Secrétaire d’état en charge des affaires européennes