La CTM soutient l’innovation technologique dans la chirurgie robotique

Inauguration du Robot Chirurgical du CHUM

« Ce moment concrétise une étape supplémentaire dans la volonté qui nous anime tous, d’inscrire la prise en charge des patients dans la modernité et la e-santé. La robotique a une place essentielle dans le développement de la télé médecine qui sera une solution partielle aux déserts médicaux. »

Alfred MARIE-JEANNE, Président du Conseil Exécutif de la CTM, Jérôme VIGUIER, Directeur Général de l’ARS, Benjamin GAREL, Directeur Général du CHUM, ont procédé le vendredi 12 Février 2021, à l’Inauguration du Robot Chirurgical du CHUM.

Cette inauguration s’est tenue en présence des Conseillers Exécutifs, Francis CAROLE et Miguel LAVENTURE, ainsi que toute l’équipe médicale du CHUM.

La CTM déploie un effort considérable pour favoriser la modernisation du système hospitalier en Martinique : Cyclotron, Hôpital de Trinité, Centre Emma Ventura, matériel permettant d’assurer de meilleurs soins aux personnes hospitalisées à cause de la Covid-19.

Le robot chirurgical, présenté publiquement à la MFME, fait ainsi partie de ces actions que la CTM finance, notamment par le biais des Fonds Européens.

« Permettez-moi, sans aucun triomphalisme, de me réjouir que la Collectivité Territoriale de Martinique ait contribué à l’acquisition de ce matériel pour le Centre Hospitalier Universitaire. Je rappelle que cet investissement dans le secteur hospitalier est de 86 millions d’euros déjà programmés ! L’acquisition d’un coût global de 2. 329. 513,44 € sera financée sur le FEDER à hauteur de 1. 281. 232, 39 €. »

L’acquisition de cet équipement a pu se réaliser grâce aux financements conjoints de :

  • L’Agence Régionale de Santé de la Martinique à hauteur de 500 000 €
  • La Collectivité Territoriale de Martinique, au titre du Programme Opérationnel FEDER/FSE 2014-2020 à hauteur de 1 281 232, 39 €
  • L’autofinancement du CHUM à hauteur de 548 281,05 €

Le robot chirurgical est une avancée majeure tant les progrès qui s’y associent sont considérables : une vision en 3 dimensions, une meilleure ergonomie dans la gestuelle chirurgicale grâce à une articulation du bras robotique à 360 degrés permettront d’augmenter la précision chirurgicale

Cette démarche s’inscrit dans une stratégie plus large d’attractivité de notre territoire qui fait partie des paramètres qui inciteront nos « cerveaux » à revenir au pays.

« Si la robotique médicale améliore ou même remplace des actions humaines, je veux féliciter les professionnels sans lesquels le plus performant des matériels ne peut se suffire à lui seul. Merci donc aux équipes qui vont s’approprier ce robot chirurgical. »

Téléchargez ici l’intervention du Président Alfred MARIE-JEANNE.