En 2021, la CTM ka aliansé alantoun lang kréyol la !

A travers son plan de développement culturel pour la Martinique, la CTM met, tout au long du mois d’Octobre, l’accent sur notre patrimoine naturel et historique et souhaite offrir à la langue créole la reconnaissance qui lui revient, eu égard notamment, à son rôle dans la sociologie et les habitudes langagières de la population Martiniquaise.

Dans ce cadre, la Collectivité participera pleinement aux célébrations autour de la Journée Internationale de la Langue et de la Culture Créoles qui se déroulera, comme chaque année, le 28 Octobre.

Plusieurs actions seront ainsi proposées en faveur du grand public et du personnel territorial.

A la rencontre des scolaires et du grand public

Du Lundi 11 au Vendredi 22 Octobre | Ki matjoukann pou manmay lékol

De grands auteurs, conteurs, performeurs en langue créole iront à la rencontre d’élèves de maternelle, primaire, collège et lycée pour leur permettre d’interagir dans le cadre d’échanges, ateliers, exposés…

Les jeunes pourront donc rencontrer, échanger et s’essayer avec des artistes comme JaLa, le jeune réalisateur Fabien Lheureux ou encore les membres de l’Association AM4 autour de l’atelier « KOUDMEN JADEN ».

Tables Rondes : 2 Grands Rendez-Vous en Webinaire

  • Mercredi 27 Octobre – 17h | « Langue créole, miroir de nous-mêmes »

Ne manquez pas la rencontre entre des experts et créolistes. Ces martiniquais engagés pour la sauvegarde et la transmission de la langue sur le territoire, débattront autour de ce sujet en s’appuyant sur des approches sociologique, anthropologique et psychologique.

  • Vendredi 29 Octobre – 17h | « La langue kréyol et les sciences : héritage et perspectives »

Docteur(e)s en Langue, en Sciences de l’Univers, Etnopharmacologue, Créolistes : Autour de ces spécialistes dans leurs domaines, une grande réflexion sera menée autour de la langue créole représentée en tant que véhicule de l’excellence scientifique et outil de sauvegarde des savoirs ancestraux.

D’autres animations seront réalisées en interne dans l’objectif d’interpeller les agents de la CTM sur la graphie, l’oralité, l’usage de la langue dans leur environnement professionnel. On pourra y retrouver par exemple, un plan de formation ou encore une journée dédiée à l’exercice de la dictée en langue créole.