Du nouveau pour les AMIs Hydroélectricité et Géothermie du PTME

Les lauréats des Appels à Manifestation d’Intérêt (AMI) lancés par le Programme Territorial de Maîtrise de l’Energie (PTME) sur l’hydroélectricité et la géothermie en juillet 2020, ont été désignés.

Ces AMI ont pour objectif de dynamiser le développement des énergies renouvelables, notamment celui des filières de l’hydroélectricité et de la géothermie dont le PTME a souhaité valoriser le potentiel énergétique. Il s’agissait également, entre autres, d’identifier le niveau d’intérêt des porteurs de projets pour ces deux filières et leur proposer un accompagnement adapté.

AMI Hydroélectricité

Cet AMI porte sur « la valorisation des rivières et des réseaux d’eau de la Martinique par la mise en œuvre de projets de production d’électricité à partir de turbines hydrauliques au fil de l’eau ».

Dans le but de faciliter les prospections des candidats, le PTME a fait réaliser, en amont du lancement de l’AMI, des études visant à analyser le potentiel hydroélectrique en Martinique ainsi que la faisabilité des projets, en fonction des contraintes réglementaires et techniques.

Suite à cette analyse 5 sites ont été identifiés comme ayant un fort potentiel, dont 4 mobilisables :

  • Rivière Capot (Ajoupa Bouillon) ;
  • Rivière Capot (Basse-Pointe) ;
  • Rivière Lézarde (Gros Morne) ;
  • Rivière Blanche (Saint-Joseph) ;

Les différents acteurs de l’Eau en Martinique (ODE, Comité Eau et Biodiversité) ont été associés à l’instruction des candidatures.

Le 12 mai 2021, 5 projets ont été retenus sur cours d’eau et sur réseau d’eau. Sur la rivière Capot, notamment, la société VOLTALIA a été retenue pour développer 2 projets d’environ un MégaWatt chacun. Tous les projets lauréats devront faire l’objet d’études supplémentaires en collaboration avec les acteurs de l’Eau martiniquais. Les porteurs de projets ont été invités à déposer une demande d’aide au PTME pour la réalisation de leurs études non réglementaires. Ils seront également accompagnés lors de leurs échanges avec la police de l’eau, dans la phase de pré-cadrage environnemental de leurs projets.

AMI Géothermie

Cet AMI vise « la valorisation de l’énergie présente dans le sous-sol de la Martinique par la mise en œuvre d’un réseau de distribution de froid pour des usages comme la climatisation ou des procédés industriels sur la Plaine du Lamentin ».

De nombreux travaux ont été menés en Martinique depuis le début des années 2000 pour mettre en évidence des ressources géothermiques valorisables. Ces activités ont été principalement financées par l’ADEME, la CTM et le SMEM, au titre du PTME, ainsi que par le BRGM. EDF et l’Union Européenne (Fonds FEDER) ont aussi participé au financement des forages d’exploration géothermique du Lamentin.

Dans la continuité de ces travaux, le PTME a lancé en 2020 son AMI sur la Géothermie. Le 12 mai 2021, le groupement composé des entreprises TLS Geothermics, Storengy et Engie E.S., a été sélectionné dans le cadre de cet AMI pour un projet visant à répondre aux besoins en froid et en chaleur du CHU de Fort de France. Il peut dès lors bénéficier de l’accompagnement technique et financier du PTME.