COVID-19 | 30 M€ d’aides aux entreprises, pêcheurs et artistes.

Un budget supplémentaire pour un plan de soutien à l’économie

Réunis en Séance Plénière ce mercredi 29 Septembre 2021, les élus de l’Assemblée de Martinique ont adopté, le budget supplémentaire de la Collectivité Territoriale de Martinique de l’exercice 2021, soit une augmentation 9,22% du Budget de la CTM, le portant à 1 402 402 426,59€.

Il confirme la détermination de la CTM à répondre aux impératifs provoqués par la crise liée au COVID-19 et à conforter les conditions de la reprise économique. 

Aides Exceptionnelles aux entreprises : 27 millions d’euros mobilisés pour la vague 4

La CTM met en place des mesures exceptionnelles pour venir en aide aux entreprises durement touchées par la quatrième vague de la crise de la COVID-19. Les décisions préfectorales de restriction de l’activité ayant impacté directement la trésorerie des entreprises martiniquaises, la CTM a souhaité porter un puissant soutien en portant des aides exceptionnelles, soumises par le Conseil Exécutif.

Les entreprises pourront déposer leurs dossiers dans les prochains jours, uniquement en ligne sur le portail accessible depuis le site de la Collectivité.

Une aide exceptionnelle de 1,5 millions d’euros en faveur des pêcheurs et aquaculteurs

Cette aide vise à faire face aux difficultés rencontrées par les marins-pêcheurs et les aquaculteurs suite à la crise qui affecte la filière (renforcement progressif des restrictions sanitaires, perte globale de marché, mauvaises conditions météorologiques marins, forte augmentation des coûts du carburant détaxé),

Cette aide est accordée aux entreprises de pêche qui démontrent leur régularité vis-à-vis des obligations déclaratives des quantités pêchées et aux aquaculteurs qui disposent de l’agrément zoo sanitaire et/ou des notes de vente.

Une enveloppe de 900.000€ en faveur des artistes impactés par la crise

Les artistes de Martinique ont été fortement impactés par la crise sanitaire. L’absence de prestations, de contrats, la fermeture des salles de spectacle, l’annulation des festivals les ont privés de revenus, depuis le confinement de mars 2020. Cette situation a plongé certains dans d’importantes difficultés financières. La fermeture des restaurants et bars, qui étaient devenus leurs principaux employeurs les ont privés de leurs dernières sources de revenus.

Consciente de ce contexte particulièrement difficile, la conseillère exécutive Marie-Thérèse CASIMIRIUS en charge de la Culture a proposé à l’Assemblée de Martinique d’activer le fonds de solidarité en faveur des artistes en difficulté.