Bélya pou an fanm djok Gwadloup !

C’est avec une profonde tristesse que j’ai accueilli la nouvelle de la mort de Lucette Michaux-Chevry. En plus d’être l’une des personnalités politiques les plus emblématiques de la Guadeloupe, elle était une proche. Bien que nous ne partagions pas les mêmes opinions politiques, nous avions tissé des liens qui donnaient tout son sens aux « îles sœurs ».

Dans mes moments les plus difficiles comme de grande joie, elle n’était jamais bien loin. Je n’osais me rendre en Guadeloupe sans venir la saluer. Sa voix et son amitié comptaient.

En 92 années, celle que certains surnommaient « Cecette » ou encore « Gran Madanm la », a occupé de nombreuses fonctions politiques locales et nationales qui font d’elle une personnalité pleinement investie au service de ses compatriotes.

Tous ceux qui l’ont connu ont apprécié son énergie, sa bonté, et, faut-il le dire, sa force de caractère. Cette force humaine qu’elle a mise au service de la Guadeloupe.

An fanm djok kité nou. Mais Lucette, tu sais autant que moi que le souvenir est le parfum de l’âme. La mort ne t’a pas emporté, elle a simplement multiplié ta mémoire dans chacun de nos cœurs.

Repose en paix, Cecette.

Serge Letchimy, Président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique