Une journée pour découvrir les projets soutenus par INTERREG

Dans le cadre des célébrations du « JOLI MOIS DE l’EUROPE, la Collectivité de Martinique organisait le 22 juin 2022 à la villa CHANTECLERC une rencontre entre les porteurs de projets soutenus par le programme INTERREG Caraïbe, et les élus de la Collectivité.

Une dizaine de projets ont été présentés à cette occasion, notamment les projets : ELAN du RECTORAT, TEECA et SCBC de la CCIM, CARPII et CAVE’C de la CTM, PREST et CARI’MAM.

Après l’ouverture officielle par le Président de la Collectivité de Martinique, Serge LETCHIMY, s’en est suivie la présentation du PO INTERREG 2014-2020 et du PO INTERREG 2021-2027.

Les élus de la CTM ont pu également découvrir les stands des projets CAP3, MYCONOVA, OSAIN, CAMBIONET, PREST, CARI’MAM, KAYNOU et CARIBSAN.

L’après-midi, un atelier d’échange de bonnes pratiques entre porteurs de projets était organisée par la Direction des relations extérieures de la CTM.

INTERREG Caraïbes, un programme de coopération territoriale

Créé en 2000, INTERREG Caraïbes vise à promouvoir la coopération et le développement de solutions communes entre les « RUP »* (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint – Barthélémy et Saint – Martin) et les Etats et territoires de la Caraïbe.

A cette fin, des entreprises, associations, ou encore personnes publiques peuvent présenter tous projets ayant pour but de renforcer l’innovation et développer le marché de l’emploi dans la Caraïbe en passant par le soutien aux entreprises et la recherche, de soutenir le développement des énergies renouvelables (éolien, géothermie, photovoltaïque…), de favoriser la protection de l’environnement, et promouvoir la culture caribéenne. La coopération établit dans le cadre d’INTERREG Caraïbes entre partenaires européens et caribéens peut prendre différentes formes allant de XXX  à l’échange de bonnes pratiques et d’idées, etc.

105 projets de coopération

Depuis 2000, plus de 167 millions d’euros dont plus de 120 millions d’euros de Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) ont été alloués au bénéfice de projets de coopération menés par des acteurs de Guadeloupe, Guyane, Martinique et Saint-Martin en partenariat avec leurs voisins de la Caraïbe (soit plus de 40 pays et territoires de la Caraïbe et d’Amérique latine). Depuis 2017, et grâce à une coordination entre les autorités du programme, la Commission européenne et le CARIFORUM, ce sont également près de 3 millions d’euros de Fonds Européen de Développement (FED) qui permettent de soutenir les activités de porteurs de projets non-européens engagés dans un projet INTERREG Caraïbes.

Au cours des 20 dernières années, ce sont ainsi 105 projets de coopération qui ont bénéficié d’un soutien technique et financier par INTERREG Caraïbes afin de faire face à des enjeux et problématiques partagés au sein de l’espace Caraïbes (emploi, environnement, risques naturels, santé, énergies renouvelables, culture etc.).

Afin de mieux s’adapter aux enjeux de l’espace Caraïbe, les priorités et objectifs de coopération sont revus et déterminés périodiquement : il s’agit des « périodes de programmation ». A ce jour, 3 phases de programmation se sont succédées.

  • 2000 – 2006 : dans le cadre du programme INTERREG III Caraïbes – 10 628 657€ de subventions FEDER versées ;
  • 2007 – 2013 : dans le cadre du programme INTERREG IV Caraïbes – 45 284 916€ de subventions FEDER versées ;
  • 2014 – 2020 : à ce jour, 25 projets sont soutenus par le programme INTERREG V Caraïbes. Pour cette programmation, 64 292 905€ de FEDER et 2 971 000€ de FED ont été programmés pour soutenir les projets de coopération.

Un outil au service du renforcement de la coopération institutionnelle et opérationnelle 

Ce programme opérationnel s’inscrit dans le cadre d’un partenariat privilégié avec les organisations internationales à vocation régionale de la Caraïbe tels que l’AEC*, l’OECO* ; le CARICOM  (Communauté des Caraïbes), le CARIFORUM (Forum regroupant les Etats de la Caraïbe), et les organisations membres des instances de pilotage stratégique du programme.