6ème conférence des doctorants

« Les systèmes éducatifs dans la Caraïbe », c’est le thème de la 6ème conférence des doctorants organisée par la Collectivité Territoriale de Martinique :

Le mercredi 19 juin 2019 à 15h

à Hôtel de l’Assemblée salle Emile MAURICE, avenue des Caraïbes.

Les systèmes éducatifs répondent-ils aux problématiques locales et contribuent-ils au développement des îles ?

3 doctorants à l’Université des Antilles tenteront de répondre à cette problématique : Madame Lauriane GROS-DUBOIS par une approche culturelle, linguistique et pédagogique, M. Datrice CANDIO, par une approche didactique et M. Widely NOREUS par une approche historique et littéraire.

Un système éducatif est constitué de toutes les composantes et les acteurs interagissant dans l’enseignement et la formation. L’étude des systèmes éducatifs a pour objectif de comprendre le fonctionnement, les mécanismes et leurs effets, d’identifier les points forts et les points faibles des différents systèmes.

Obtenir des informations sur d’autres systèmes permet parfois de considérer son propre système d’enseignement-apprentissage avec un regard neuf. Par ailleurs, étudier en détail les modalités utilisées dans d’autres pays peut permettre de résoudre un problème auquel on voudrait apporter des éléments de solution et peut éclairer la réflexion.

A partir de cette définition théorique sur le système éducatif, chaque intervenant apportera une analyse particulière autour de cette question, en passant en revue les systèmes éducatifs des iles anciennement colonisées par la France, l’Espagne et le Royaume-Uni et prendra en compte l’impact de cette histoire sur les sociétés caribéennes.

Il s’agira de mettre en exergue les similitudes, les différences qui existent entre les systèmes éducatifs des iles de la Caraïbe mais également les dysfonctionnements.

Les doctorants

Lauriane GROS-DUBOIS

La préoccupation de la réussite scolaire en Martinique et en Guadeloupe à partir des années 60 du XX siècle

1ème année de doctorat en Cultures et Langues régionales
Université des Antilles (UA)
Directeur de thèse : Raphael CONFIANT, Professeur à l’Université des Antilles

Parcours Etudiant

Madame Lauriane GROS-DUBOIS, après l’obtention du baccalauréat en 2006, a entamé des études supérieures à l’Université des Antilles et de la Guyane. Après l’obtention d’un DEUG en espagnol, elle a souhaité poursuivre des études en Sciences humaines et sociales et a obtenu un Master 2 à finalité professionnelle.

Par la suite, Mme GROS-DUBOIS a pu être successivement être assistante d’Education, assistante administrative et commerciale, chargée pédagogique de l’aide aux devoirs et animatrice socio-éducative, référente en école primaire puis accompagnante d’élève en situation d’handicap au sein de l’Education nationale dans le primaire et le secondaire.

Ses expériences dans la formation professionnelle lui ont permis de pouvoir identifier la problématique globale de l’entreprise afin de rédiger une offre de formation adaptée, concevoir l’ingénierie d’un dispositif de formation adapté aux attentes du commanditaire. L’accompagnement éducatif lui a permis notamment d’identifier les besoins des apprenants, de coordonner l’activité d’une équipe éducative mais également de valoriser le travail des apprenants.

Forte de ses expériences professionnelles, consolidées par un certificat professionnel de Formateur d’adultes, Mme GROS-DUBOIS s’est inscrite en Arts Lettres et Langues  à l’Université des Antilles et a obtenu un second Master en 2018.

Désirant poursuivre ses recherches et ayant pour objectif de pouvoir travailler dans le domaine de l’accompagnement scolaire en Martinique, elle s’inscrit donc en 1ère année de Doctorat en Cultures et Langues régionales. Sa thèse s’intitule : « Analyse comparative de modèles scolaires alternatifs en Martinique et en Guadeloupe de 1970 à nos jours : l’AMEP et l’IME en Martinique et l’AGEP et Bois Debout en Guadeloupe. Enjeux, évaluations et perspectives. »

Datrice CANDIO

3ème année de doctorat en Langues et Littératures étrangères
Université des Antilles (UA)
Directeur de thèse : Cécile BERTIN-ELISABETH, Professeur à l’Université des Antilles

Haïti et la République Dominicaine, construction identitaire en opposition. Ce qu’en montrent les manuels scolaires actuels d’Histoire et de Géographie

Parcours Etudiant

Datrice CANDIO, de nationalité haïtienne, a tout d’abord fait ses études de langues vivantes à l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de 2009 à 2012 à Port au Prince.

En 2012, il a enseigné les langues vivantes au Collège Saint-louis-Roi de France et au Lycée Jérémie Eliazer de Cazal à Cabaret en Haïti.

A partir de 2013, M. Datrice CANDIO a entamé premièrement des études hispanophones à l’Université des Antilles jusqu’à l’obtention du Master. Puis il a poursuivi des études anglophones et a obtenu un second Master en 2018.

Actuellement en 3ème année de Doctorat de Langues et Littératures étrangères, il prépare un thèse intitulée « La représentation de l’Histoire et de la Géographie dans les manuels scolaires de la République d’Haïti et de la République Dominicaine au Collège et au Lycée », sous la Direction de Madame Cécile BERTIN-ELISABETH.

Jeune chercheur de la Caraïbe, M. CANDIO souhaite s’engager pour contribuer à la déconstruction des colonialités. En 2016, il a produit avec Madame Marisol ESTRIPEAUT, un article intitulé « Regards croisés sur la Caraïbe ». Il est également contributeur de l’ouvrage Eduquer en Pays dominé, publié en 2018.

Widely NOREUS

3ème année de doctorat en Langues et Littératures étrangères
Université des Antilles (UA)
Directeur de thèse : Madame Patricia DONATIEN

Les systèmes éducatifs caribéens : outil de la reproduction socio-ethnique de l’époque coloniale ? La Jamaïque et Haïti en question.

Parcours Etudiant

Né en Haïti, M. Widely NOREUS y a fait toute sa scolarité jusqu’à sa 4ème année d’études supérieures à l’Université d’Etat d’Haïti (UEH) et plus précisément à l’Ecole Normale Supérieure (ENS).

Après avoir étudié les langues vivantes (dont l’anglais et l’espagnol) dans cette école de professorat dédiée à l’enseignement secondaire, il a laissé Haïti en 2013 pour venir poursuivre ses études en Martinique via une bourse d’excellence obtenue de la part du Gouvernement haïtien.

Depuis lors, il poursuit son aventure estudiantine et intellectuelle au sein du département des études anglophones de l’Université des Antilles (UA anciennement UAG).

Actuellement, il est inscrit en 3ème année de Doctorat de Langues et Littératures étrangères à l’Université des Antilles. Sa thèse, dirigée par Madame Patricia DONATIEN, s’intitule : « Evolutions socio-économiques et éducatives chez les afro-descendants dans le nouveau monde de 1960 à 2015. Le cas des Etats Unis et de la Jamaïque ».

Widely NOREUS a participé au séminaire intitulé : « Rébellion, résistance et réparation dans les Amériques » organisé les 11 et 12 avril 2019 par Dr. Alexandra ROCK et Professeure Patricia DONATIEN à l’Université des Antilles.

Le sujet traité par M. NOREUS le 11 avril 2019 est : « Réparations pour les victimes de la colonisation et de l’esclavage : un ‘bien-mal’ nécessaire ou une justice dévouée par interdit ? ».