Budget Primitif 2018 : un budget responsable et volontaire

Réaffirmation du cap du Développement Economique et de la Solidarité envers les plus vulnérables

Le budget primitif 2018 a été élaboré dans un contexte financier et juridique particulièrement difficile, marqué par les contraintes financières que subit la Collectivité Territoriale de Martinique et par les nouvelles mesures d’encadrement renforcé des dépenses de fonctionnement et du niveau d’endettement des collectivités territoriales, fixées par la loi de programmation des finances publiques 2018-2022. Voici ce qui est ressorti du débat d’orientations budgétaires : 3 milliards et 108 millions d’euros d’engagements financiers sans crédits de paiement identifiés et une capacité de désendettement de 13 années au lieu de 9 années imposées par l’Etat.

Le budget principal 2018 s’établit à 1 091 515 867 € (1 090 245 189 € au budget voté en 2017), avec un investissement important en dépenses de 226 006 713 €.

Il se décompose comme suit :

Recettes (budget principal)

  • 173 959 956 € pour l’investissement (188 050 514 € au budget voté en 2017).
  • 917 555 911 € pour le fonctionnement (913 621 594 € au budget voté en 2017).

Dépenses (budget principal)

  • 226 006 713 € pour l’investissement (191 643 417 € au budget voté en 2017).
  • 865 509 154 € pour le fonctionnement (898 601 772 € au budget voté en 2017).

 

Ce budget inclut un emprunt de 60 millions d’euros. Et la CTM rembourse tout de même en 2018 une annuité d’emprunt de 59,6 millions d’euros (capital : 44,6 M€ ; intérêts : 15,2 M€). La capacité de désendettement, grâce à la hausse de l’épargne brute (52,3 millions d’euros) et la maitrise de la dette, passe de 13 années à 11,3 années. Le secteur transport enregistre une forte croissance de + 45,8 millions d’euros.

Enfin, il consacre la montée en puissance de la programmation et de l’accélération de la gestion des fonds européens. La gestion des fonds structurels européens se traduit en 2018 par une nette progression, de 66 156 573,02 € en recettes (contre 60 598 932,13 € en 2017) et 49 032 254 € en dépenses (29 860 000 € en 2017).

 

Un budget volontaire orienté vers l’investissement

Le budget 2018 sauvegarde l’autonomie et la capacité d’intervention de la Collectivité Territoriale de Martinique en raison de son aptitude à imaginer et à mettre en œuvre des montages financiers parfaitement adaptés, mobilisant toutes les ressources disponibles.

Ce budget volontaire est caractérisé par :

  • un niveau d’investissement élevé : 226 millions d’euros ;
  • des dépenses de fonctionnement et un stock de dette contenus ;
  • un strict maintien des taux de la fiscalité.

La Collectivité Territoriale de Martinique s’efforce donc de continuer en 2018 à investir afin de soutenir les projets indispensables pour dynamiser le territoire, préparer l’avenir et dans le même temps assurer son rôle de chef de file en matière de politiques publiques de solidarités au service des plus humbles de nos compatriotes (le social).

Toutefois, pour parvenir à l’équilibre, le Budget Primitif 2018 n’a pu cependant être obtenu, compte tenu de l’étau financier qui pèse sur la collectivité, qu’au prix d’importants efforts d’économies des dépenses de fonctionnement, soit 33 millions d’euros en moins (- 3,68 % par rapport au BP voté en 2017) et d’un effort important de recherche pour améliorer les ressources. Ces efforts devront aller au-delà de 2018, il faut le dire.

Un effort soutenu en direction des plus vulnérables des Martiniquais(es)

Pour autant, le budget 2018 réussit le tour de force de répondre aussi bien à la forte demande sociale vu l’extension de la pauvreté et de la précarité grâce à un budget social de 402 millions d’euros, qu’aux nécessités de soutenir la sphère économique soumise à des pressions dépressives dans certains secteurs (BTP) et à la volonté d’un développement équilibré de notre territoire.

Ainsi l’investissement avec 226 millions d’euros augmente de 17,93 % par rapport au budget voté en 2017 (191,6 M€).

Par ailleurs la Collectivité Territoriale de Martinique a adopté un grand nombre de schémas (SDTII, Schéma de l’autonomie, Ports de pêche,….). Ils servent de cadre pour que ses actions 2018 s’organisent avec une vision pluriannuelle.

Le budget 2018 traduit la volonté de la Collectivité Territoriale de Martinique de répondre aussi bien à la demande sociale, qu’aux nécessités d’interventions dans la sphère économique et aux impératifs d’un développement équilibré de notre territoire.

La Collectivité Territoriale de Martinique, continuera donc en 2018 d’investir afin de soutenir les projets indispensables pour dynamiser le territoire, préparer l’avenir et dans le même temps assurer son rôle de chef de file en matière de politiques publiques de solidarités humaines et territoriales.

Le budget 2018 est la traduction pour cette année de la mise en œuvre de ces engagements. Le cap du développement est réaffirmé.