Schéma de l’autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap: le diagnostic

Après son lancement en juin 2016, les premiers éléments de diagnostic du Schéma de l’autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap sont maintenant disponibles.

Les travaux de ce schéma sont parvenus à une étape décisive de leur avancement, dans le respect du calendrier et de la large concertation souhaités par la CTM. Plus de 140 participants ont ainsi contribué à l’émergence des premiers éléments de diagnostic, au sein des 5 groupes de travail mis en place :

-prévention de la perte d’autonomie;
-accès aux droits;
-soutien du maintien à domicile;
-offre d’accueil et d’hébergement;
-développement économique de la filière.

Cette phase diagnostic a fait l’objet d’une large restitution le vendredi 21 avril dernier à l’hôtel de la CTM ,  lors d’une réunion conjointe du comité partenarial et du comité de pilotage des travaux du schéma. Deux instances  qui sont chargées respectivement, pour la première, de concevoir les propositions et pour la seconde de décider des orientations. Une cinquantaine de participants ont été réunis pour cette occasion autour de la présentation assurée par le cabinet ENEIS Conseil.

Les évolutions démographiques et la prégnance des handicaps sont bien sûr confirmées sur notre territoire. Des enjeux importants en termes de dépistage et de prévention de la perte d’autonomie sont signalés, de même que le besoin de structuration des services à domicile et d’adaptation des logements.

En matière d’équipement des faiblesses sont constatées, tant au niveau de la médicalisation des maisons de retraite que dans la capacité d’hébergement des personnes en situation de handicap. De façon générale, l’offre de service demeure encore inégalement répartie sur le territoire, en faveur du secteur centre de la Martinique.

L’exhaustivité des éléments de diagnostic seront mis à disposition de tous les partenaires, courant mai, sur la plateforme collaborative d’échange prévue à cet effet et présentée en deuxième partie de réunion. Cette plateforme est accessible aux personnes mal voyantes équipées de logiciel de de synthèse vocale (JAWS).

La deuxième étape de l’élaboration du Schéma est la phase de « préconisations ». Il s’agira pour les groupes thématiques de traiter du sujet central du projet, à savoir les propositions d’actions prioritaires qui figureront dans le document final.
Les prochaines réunions sont fixées les mardi 30, mercredi 31 mai et jeudi 1 juin prochains.


Lire aussi:

Lancement de l’élaboration du Schéma de l’autonomie

Solidarité: pas à pas vers l’autonomie