Routes

Le réseau routier de la Martinique compte 632 kilomètres linéaires, dont la plupart relève directement de la compétence de la Collectivité Territoriale de Martinique.

Trois éléments pèsent d’un poids déterminant dans la gestion de cette thématique :

  • le relief de la Martinique et la topologie du territoire, extrêmement vallonnée dans le Nord, beaucoup plus plate dans le sud, avec une forte variation de la nature des sols, elle-même impactée par les microclimats existants sur l’île.
  • les aléas climatiques locaux, caractérisés à la fois par une forte pluviométrie et des températures élevées, générant des contraintes hors normes sur les matériaux utilisés
  • les risques majeurs et catastrophes naturelles récurrentes, tels que cyclones ou mouvements sismiques, qui constituent une menace quasi permanente pour la population

Ce contexte local atypique fait de la gestion du réseau routier et des ouvrages une responsabilité essentielle de la Collectivité, tant dans un objectif de qualité de vie que de sécurité civile.