Point de situation suite au passage de l’ouragan Maria en Caraïbe

Dans la journée du lundi 18 septembre et la nuit suivante, l’Ouragan majeur Maria, très rapidement classé en Catégorie 5, a longé la côte atlantique de la Martinique, avant de traverser la Dominique en suivant une trajectoire Ouest / Nord-Ouest, avec de très fortes rafales de vent et une quantité importante de pluies.

Les communications sont actuellement complètement coupées avec la Dominique. Les derniers messages, jusqu’à environ 2 heures du matin, faisaient état d’une situation catastrophique, avec des dégâts matériels d’une ampleur inimaginable. Les toitures de nombreux bâtiments en dur, tels que la Résidence officielle du Premier Ministre, et l’hôpital principal de Roseau, ont, dès le début du passage de l’Ouragan, été rapidement arrachées.

Le Premier Ministre Roosevelt Skerrit, dans un communiqué à 1h15 en pleine nuit, a fait état de fortes craintes concernant les vies humaines, et en a immédiatement appelé à l’aide internationale pour des évaluations et des secours médicaux.

Parallèlement aux efforts apportés localement, la Collectivité Territoriale de Martinique et la Préfecture se sont immédiatement mobilisées pour répondre à cette demande humanitaire de grande urgence. Des moyens aériens et humains sont déployés dès aujourd’hui pour pouvoir préciser les besoins sur place et y répondre, avec la plus grande solidarité.

La Guadeloupe a été plus fortement touchée que la Martinique par l’ouragan Maria, déclassé en Catégorie 4 après la Dominique puis reclassé en Catégorie 5.

Un décès est à déplorer tandis que deux autres personnes sont portées disparues. Environ 80.000 foyers, soit 40% des ménages, restent privées d’électricité en Guadeloupe, où les secours s’organisent pour le déblaiement et les évaluations.

Saint Martin et Saint Barthélémy sont classées en niveau de vigilance « violet », et donc confinés en attendant, comme les îles voisines d’Anguilla, Saint-Kitts & Nevis et les territoires néerlandais, le passage de l’Ouragan. Maria devrait poursuivre sa route vers les Iles Vierges et Porto Rico, également lourdement frappés déjà par l’Ouragan Irma il y a encore moins de deux semaines.

Fort-de-France, le 19 septembre 2017