Ouranga MARIA : La CTM sur le terrain

Dès 5h45 ce matin, les équipes de la Collectivité étaient sur le terrain, partout où ils avaient relevé des points de blocage, chutes d’arbres, glissements de terrain pour rétablir au plus vite la circulation et sécuriser certains axes routiers.

Diverses interventions sont toujours actuellement en cours, c’est ainsi que la route de la Trace a été réouverte sur une voie, ainsi que celle de Fontaine Didier, le tronçon Carbet Saint-Pierre fait toujours l’’objet d’une déviation, à cause de la forte houle. La route de Grand-Rivière devrait être ouverte ce mercredi 20 septembre, dans la matinée sur une voie pour mettre fin à l’isolement de la commune.

Désenclaver les communes sinistrées

Afin d’évaluer la situation des communes du Nord particulièrement touchées par l’ouragan Maria,le Président du Conseil Exécutif, Alfred Marie-Jeanne, s’est rendu cet après-midi au Lorrain, au Marigot, à Basse-Pointe, à Macouba et sur la route de  Grand-Rivière où il a pu constater l’ampleur des dégâts causés par le passage de l’ouragan. Il a notamment rencontré un représentant de la mairesse  de Basse-Pointe qui l’a remercié pour la réactivité des  agents de la CTM et pour le travail accompli dans l’urgence.

Dans cette partie de l’île, mis à parts les dégâts sur le réseau routier, les plantations de bananes ont beaucoup souffert au Lorrain et la commune de Grand-Rivière s’est retrouvée complètement isolée suite à la chute d’un imposant tronc d’arbre. Les agents de la Collectivité déploient actuellement les moyens nécessaires afin de libérer la route et désenclaver la commune.

Les Conseillers Exécutifs Louis Boutrin et Francis Carole ont effectué, eux aussi, une tournée d’évaluation des dégâts sur Fort-de-France Une intervention de la Collectivité a, entre autres, permis de dégager la RD45 entre le Tunnel et la Fontaine Didier.