Motion des élus de l’Assemblée de Martinique sur la situation de Philippe Aurore, Directeur de l’EPLEFPA de Croix Rivail

CTM-Communique-Presse

Considérant que les enjeux de l’enseignement agricole en Martinique imposent non seulement une grande expérience dans ce champ professionnel, mais aussi une connaissance appréciable de l’agriculture et de l’environnement martiniquais,Considérant que l’actuel Directeur de l’EPLEFPA de Croix Rivail, Philippe Aurore, a déjà été victime d’une première tentative de mutation arbitraire sanctionnée par le Tribunal administratif de Fort de France,

Considérant que les appréciations portées à l’encontre de Monsieur Philippe Aurore, sont de nature à fonder des recours et des contestations,

Considérant les conséquences graves de la décision du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation sur sa carrière professionnelle et sur sa vie familiale,

L’Assemblée de Martinique, réunie le 28 juillet 2017 en sa séance plénière, appelle les autorités ministérielles compétentes à réviser leur position.

L’Assemblée de Martinique demande l’arrêt de toute mesure de mutation forcée contre Monsieur Philippe Aurore, et requiert son maintien sur le poste de Directeur de l’EPLEFPA de Croix Rivail.