Moi martiniquaise, étudiante à Science Po…

Depuis 2007, afin de permettre à nos étudiants martiniquais de viser l’excellence, des conventions ont été signées avec des établissements d’excellence. Ainsi, lundi 9 janvier 2017, Aurélie Nella, conseillère exécutive en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a échangé avec les représentants de Sciences Po et Mégane Duval, étudiante en 4ème année de Sciences Po.

Après l’obtention de son baccalauréat littéraire, Mégane intègre Science Po. Un parcours sans embuches qui a été possible grâce au concours impulsé dans le cadre de la Convention sur l’égalité des chances.

L’égalité des chances

Afin de répondre à la problématique complexe liée à l’égalité des chances des lycéens martiniquais qui ne disposent pas d’un environnement familial économiquement fort ou culturellement porteur et excluent de ce fait tous les talents qui tardent à s’épanouir en raison de blocages sociaux, la Région Martinique a décidé de signer une convention de partenariat avec Sciences Po Paris en 2007. La convention a été renouvelée en 2012 avec des ajustements.

L’objectif est de contribuer à la démocratisation de l’accès à Sciences Po Paris, en diversifiant ses modes de recrutement tout en répondant au dynamisme des établissements de l’éducation prioritaire.

Quelle prise en charge?

Quatre établissements martiniquais sont, aujourd’hui, partenaires de Sciences Po: le lycée Joseph Gaillard le lycée Nord Atlantique, le lycée la Jetée, le lycée Frantz Fanon. La signature de la convention d’éducation prioritaire avec ces établissements a permis à des élèves talentueux de postuler à Sciences Po par la procédure « CEP».

Les élèves sélectionnés sont pris en charge financièrement par la collectivité pour passer les oraux à Paris. Ceux qui sont déclarés admis peuvent bénéficier :
– d’une bourse de la CTM (critères de ressources) durant toute la durée de leur formation,
– d’une participation au fond des bourses « livres » de sciences Po pour un montant forfaitaire de 500 €,
– d’un ordinateur portable.

Après avoir effectué son stage de troisième année au Ghana, Mégane est actuellement en 4ème année. Elle aspire à devenir à terme avocate.

 


 

Pour en savoir plus sur les aides aux étudiants de la CTM:

Cliquez ici sur : http://etudiants.collectivitedemartinique.mq/