Le Pont du Prêcheur : Une pièce unique en France !

Le nouveau Pont du Prêcheur a été officiellement inauguré ce jeudi 21 décembre 2017 par Alfred Marie-Jeanne, Président du Conseil Exécutif de la CTM, en présence de Marcellin Nadeau, Maire du Prêcheur et de Franck ROBINE, Préfet de Martinique.

En ouverture de la cérémonie, le Conseiller Exécutif Daniel Marie-Sainte a rappelé les événements pluvieux de 2010 qui avaient engendré l’effondrement majeur du piton et endommagé l’ancien Pont du Prêcheur suite à des coulées de boues et de blocs rocheux.

Des propos confirmés par le Maire du Prêcheur qui a exprimé sa satisfaction dans le cadre de l’inauguration du Pont : « Nous avons toujours considéré cette rivière comme un espace de vie mais aussi un danger. Pour nous ce Pont est vital. ».

Le nouvel ouvrage constitue donc une réponse ajustée pour « la sécurisation de la circulation sur la route départementale 10 et pour la protection de la population », comme l’a rappelé le Président Alfred Marie-Jeanne.

Outre l’aspect fonctionnel, cet ouvrage a aussi pour fonction de « renforcer l’attractivité du Nord Caraïbe dans le cadre de la stratégie globale de développement et de dynamisation du Nord voulue par la CTM ».

Lire ici : L’intervention du Président Alfred Marie-Jeanne en intégralité

Une pièce unique en France !

Le Préfet de Martinique l’a souligné lors de son intervention : le 1er Pont suspendu à arc unique de France se situe dans la commune du Prêcheur!

Dans la continuité des propos du Président Alfred Marie-Jeanne qui qualifie le Pont d’ouvrage exceptionnel, Franck Robine a salué l’innovation que traduit le nouveau Pont du Prêcheur : « Vous avez ici le seul exemple français de Pont suspendu avec un seul arc ».

En fin de cérémonie, le Président Alfred Marie-Jeanne a demandé que le Pont soit éclairé avant le dévoilement des plaques inaugurales. Désormais l’ouvrage sera mis en lumière tous les soirs de l’année !

En savoir plus sur le nouveau Pont du Prêcheur

Le Pont, exceptionnel par sa conception originale, ses contraintes techniques, son coût et ses délais de réalisation, permet d’assurer en toute sécurité la desserte quartiers et l’accès aux sites touristiques situés au Nord de la rivière du Prêcheur.

En effet, l’ouvrage a été conçu pour :

  • s’adapter à un environnement sensible aux inondations
  • résister aux séismes
  • résister à des vents jusqu’à 250km/h en cas de cyclone
  • prévenir les risques d’érosion des berges
  • prendre en considération l’effondrement du piton Marcel en amont et les coulées de boue qu’il engendre
  • offrir au Nord Caraïbes un ouvrage hors du commun et augmenter ainsi son attractivité

Une prouesse technique

Le Pont présente un arc unique, limitant ainsi les vibrations en cas de tremblement de terre et permettant d’offrir une structure visuellement légère, en harmonie avec le reste du site.

Par ailleurs, l’ouvrage ne présente pas d’appui dans la rivière, ce qui le rend invulnérable aux coulées de boue et aux blocs rocheux.
Enfin, sa hauteur le préserve des crues de la rivière.

En chiffres

  • 10,3 million d’€ de budget dont 57,60 % pris en charge par la CTM
  • 65 mètres de long sans appui dans la rivière
  • 280 mètres de linéaire (pont et ajustement routier compris)
  • suspendu à 7 mètres de hauteur
  • 31 entreprises mobilisées