Mieux comprendre les défis des petits territoires insulaires

Dernière séquence de travail de Régions de France en Martinique

Ce Mercredi 24 octobre, c’est par un vibrant plaidoyer qu’Allen Chastenet, Premier Ministre de Sainte-Lucie a sensibilisé les Présidents de Régions de France sur les particularités climatiques, économiques et fiscales des petits territoires insulaires de la Caraïbe.

Ces derniers sont en effet les premières victimes du changement climatique. Un nombre croissant et d’une rare violence de phénomènes cycloniques ainsi que les invasions d’algues sargasse menacent plus que jamais l’avenir économique et environnemental de la Caraïbe.

Le Premier Ministre a dressé les adaptations urgentes en cours dans les territoires, notamment le renforcement et l’entretien d’infrastructures (ponts, talus…).

Sur ce sujet, le Président du Conseil Exécutif de la CTM a tenu à rappeler que la Martinique a toujours été force de proposition en matière de réponse aux aléas climatiques, avec notamment à l’époque, la création de la PIRAC (Plate-Forme d’Intervention Régionale Amériques-Caraïbes).

Le Premier Ministre a par ailleurs réprouvé l’image déformante de « paradis fiscal » trop souvent accolée à la Caraïbe.

Proposer des produits financiers ce n’est pas une invention caribéenne…. Pourquoi quand un pays de la Caraïbe les développe, il est mis à l’index, alors que ce n’est pas le cas pour beaucoup de pays européens.

Enfin, il a dénoncé la méthode de calcul utilisée par la Commission Européenne et le choix discutable et injuste du revenu par habitant, comme seul indice de progrès national. Calcul que Président Alfred Marie-Jeanne avait condamné à Bruxelles, le jeudi 31 mai 2018 auprès du Président de la Commission Européenne.

Pour cette dernière rencontre du déplacement de Régions de France en Martinique, le Président Alfred Marie-Jeanne a tenu à alerter la délégation sur certains enjeux auxquels font face les pays de la Caraïbe et sur la nécessité du vivre ensemble entre territoires voisins. Une prise de conscience nécessaire pour lever les barrières, mobiliser des moyens et installer les conditions optimales de coopération et d’intégration régionale.