Les Archives

Les Archives

La Martinique possède un patrimoine écrit important, et encore largement méconnu : les archives. Leur sauvegarde et leur accès au plus grand nombre constituent des enjeux majeurs dans la politique culturelle de la Martinique.

La Martinique possède un patrimoine écrit important, et encore largement méconnu : les archives. Fonds des pouvoirs et administrations publics, papiers de famille, archives d’entreprises constituent les sources de l’histoire de l’île, indispensables aux chercheurs, nécessaires à la construction d’une mémoire véritablement partagée. La sauvegarde des archives et leur accès au plus grand nombre constituent donc des enjeux majeurs dans la politique culturelle de la Martinique.

Collecter, conserver, communiquer

Les Archives ont pour mission de collecter, conserver, communiquer et mettre en valeur les fonds d’archives produits par les administrations qui se sont succédées depuis les débuts de la colonisation. Elles offrent, à travers leurs inventaires et leurs fichiers, sous forme d’originaux, de microfilms ou d’images numériques, l’accès aux sources primaires les plus abondantes pour les historiens et les amateurs de généalogie.
Depuis de nombreuses années, avec le concours d’amateurs éclairés, les Archives ont enrichi leurs fonds par des documents d’origine privée offerts ou acquis. Ainsi les fonds des anciennes usines à sucre, de nombreux documents sur l’esclavage ou sur la Révolution française aux colonies.

Archives et citoyenneté

La définition des archives, donnée par le Code du patrimoine, insiste sur le double caractère des archives : nécessaires à la défense des droits des citoyens et à la bonne gestion administrative, les archives sont à la source de la preuve. L’accès aux archives est une garantie de la transparence administrative, du respect du droit. Aujourd’hui, l’amélioration de la gestion et de la conservation des archives publiques fait partie de la dynamique de réforme de l’Etat.

D’autre part, les archives font partie du patrimoine, au même titre que les monuments historiques et les collections de musée. Elles constituent une source de premier plan pour l’histoire. A ces deux titres, la conservation et la valorisation des archives sont un enjeu de citoyenneté.

La conservation des documents

Afin d’éviter la dégradation des documents, causée par des manipulations répétées, les documents les plus précieux, les plus fragiles et les plus consultés (registres paroissiaux et d’état civil, etc.) sont microfilmés ou numérisés.

Grâce à leurs équipements techniques – atelier de microfilmage et numérisation, atelier de reliure et de restauration – les Archives constituent en Martinique l’unique service capable de répondre à tous les besoins liés à la conservation et à la valorisation des fonds patrimoniaux martiniquais.

Les Archives abritent des magasins d’une capacité de 20km linéaires, des ateliers techniques et des espaces d’accueil du public (salle de lecture de 30 places, salle d’exposition, salle de conférences).

La Banque Numérique des Patrimoines Martiniquais

La Banque Numérique des Patrimoines Martiniquais (BNPM) est le premier portail d’accès aux ressources documentaires sur le patrimoine culturel et historique de la Martinique adossé au système d’information géographique de la Martinique (SIGMA).

Piloté par la CTM, avec le soutien de l’Union européenne (FEDER) et en partenariat avec la DAC Martinique, la BNPM répond à des enjeux majeurs :

Rendre accessible à tous le patrimoine historique et culturel de la Martinique : communauté scolaire et universitaire, généalogistes amateurs, touristes et même acteurs culturels et aménageurs.
Offrir une porte d’entrée aux ressources numériques dispersées sur le web et dans des collections multiples, sur des thématiques telles que les cultures amérindiennes, afro-américaines, l’esclavage, les arts traditionnels, l’architecture…

Doter la CTM et ses partenaires d’un outil partagé de connaissance pour mettre en œuvre des politiques de protection et de valorisation du patrimoine.
Créer des espaces de participation du grand public à l’enrichissement et à la connaissance du patrimoine

Ce portail réunit, pour la première fois, un bouquet de fonctionnalités qui en font un site innovant dans le paysage du patrimoine :

adossé au système d’information géographique de la Martinique (SIGMA), il permet de localiser un grand nombre de ressources à travers un moteur de recherche convivial ;
il traite aussi bien du patrimoine bâti et mobilier que du patrimoine écrit (littéraire, archivistique…) ou immatériel

A travers la Banque Numérique des Patrimoines Martiniquais (BNPM), la CTM s’est engagé dans la valorisation et la mise à disposition du patrimoine par le biais des technologies de l’information et de la communication. Il s’agit d’une amplification du travail poursuivi depuis plusieurs années à travers le plan départemental de numérisation comprenant la restauration et la numérisation de plusieurs milliers de documents.

Archives départementales
Morne Tartenson
19, avenue Saint-John Perse
97200 Fort-de-France
Tél. : 0596 55 43 43
Fax : 0596 70 04 50
courrier@ctm.mq
Lundi, mardi, jeudi 7h40 à 17h30
Mercredi, vendredi 7h40 à 13h
Horaires spéciaux pendant les grandes vacances : contact au 0596 55 43 40

Envoyez un message
Votre nom : Votre message :
Votre numéro de téléphone :
Votre email :