Le RSA et le RSO

Chef de file de la mise en place des politiques d’insertion sur le territoire, la CTM finance les Revenus de Solidarité (RSA et RSO). Ces prestations ont pour objectif de lutter contre la pauvreté en garantissant un revenu minimum aux personnes sans ressources ou faiblement rémunérées et d’encourager l’exercice ou le retour à une activité professionnelle.

Qu’est-ce que le RSA ?

Le Revenu de Solidarité Active s’adresse aux personnes ayant des ressources inférieures au montant forfaitaire fixé par décret ou inférieur à 500€ dans le cas de l’exercice d’une activité professionnelle.

Il peut être :

  • Un complément de revenu pour les personnes en activité (revenus inférieurs à 500€)
  • Une aide à la reprise d’emploi
    Cette prestation ouvre également des droits à l’accompagnement pour les bénéficiaires et à une couverture maladie.

Le montant de la prestation varie en fonction :

  • De la situation familiale et du nombre de personnes à charge
  • Du montant des revenus (activité professionnelle, prestations familiales, pensions alimentaires, indemnités Pôle Emploi…)
  • De la situation Logement (bénéficiaire de l’Allocation Logement, hébergement à titre gratuit…)

Et le RSO ?

Le Revenu de Solidarité concerne les personnes âgées de plus de 55 ans vivant dans un territoire d’Outremer avant leur retraite. Ce minima social est spécifique aux départements de la Guadeloupe, de la Guyane, de la Martinique et de la Réunion, ainsi qu’aux territoires de Saint-Barthélémy, Saint-Martin et Saint-Pierre et Miquelon. Le Revenu de Solidarité est considéré comme une allocation de pré-retraite permettant à un public, ayant de faibles chances de ré-insertion professionnelles, de bénéficier d’une aide.

Pour percevoir le RSO, il faut :

  • avoir bénéficié du RSA pendant deux ans sans interruption et s’engager à se retirer définitivement du marché de l’emploi
  • être résident permanent d’un DOM
  • être âgé d’au moins 55 ans et de moins de 65 ans

L’allocation ne peut être cumulée avec certaines prestations (allocation aux adultes handicapés…).