Le Président rencontre la Chambre d’Agriculture

Ce mercredi 30 novembre, le Président Alfred Marie-Jeanne a rencontré les représentants de la Chambre d’agriculture, l’occasion de faire le point sur leurs inquiétudes, et leurs projets à venir.

Fixer des objectifs

La Chambre d’Agriculture a une double mission : représenter ses membres et accompagner les filières.

Afin de mettre en œuvre les actions de développement agricole prévues dans le programme prévisionnel, la CTM, l’Etat et la Chambre devront ensemble signer un contrat d’objectifs. Il pourront ainsi mieux coordonner, mettre en réseau, et valoriser le secteur, mais aussi reformater la politique agricole.

Restructurer pour mieux accompagner

Au cours de l’entretien, le Président a préconisé le regroupement des petites entités pour favoriser le développement agricole et faciliter la mutualisation de l’investissement sur une zone géographique.

Les petits exploitants sont confrontés à plusieurs difficultés pour accéder aux fonds européens : problèmes de trésorerie, apport personnel, garantie…  Des problématiques liées notamment à l’Agence de Service et de paiements.

Conscient du manque de considération à ce niveau, le Président a rappelé qu’il a envoyé un courrier au Directeur de la DAAF pour prioriser certains secteurs.

Lier agriculture et tourisme

La Chambre d’agriculture souhaite donner une autre image à l’agriculture, plus valorisante, liée non pas à la pénibilité, mais plutôt à l’embellissement du paysage, et à l’apport nutritif, sain et varié.

En ce sens, le Président a confirmé l’organisation du Salon de l’agriculture en 2017, vitrine du travail des agriculteurs, véritable occasion de mettre en valeur le secteur et de le découvrir sous des angles insoupçonnés par les martiniquais.