INTEMPERIES : Le plan d’intervention de la CTM a été déclenché

De fortes pluies et des orages ont touché la Martinique ce lundi 16 avril 2018 avec des cumuls par endroit compris entre 120 et 160 mm. Une rapide montée des eaux a été constatée sur une quinzaine de points du réseau routier de la CTM, essentiellement concentrés sur un triangle délimité par le François, Fort de France et Sainte-Marie (voir carte et tableau joints).

Il a été également constaté des chutes d’arbres sur la RD 3A Pelletier Lamentin et la RD 2 Tartane à Trinité.

Une cellule de crise s’est mise en place autour du Conseiller Exécutif, Daniel Marie-Sainte et du Directeur Général des Services de la CTM, Jean-Guy Mercan.

Le plan d’intervention des services techniques de la CTM (PISTE) a été déclenché à 16h34, lundi 16 avril.

Une quarantaine d’agents de la collectivité a été mobilisé sur le réseau routier.

De nombreuses interventions ont eu lieu pour dégager la voirie d’une part, et d’autre part pour relever des informations sur l’état des routes.

Ces inspections sont nécessaires pour faciliter l’organisation des interventions des équipes techniques et de secours.

Selon les prévisions de METEO France, d’autres passages nuageux sont attendus dans la nuit. La vigilance est de mise jusqu’à la sortie effective de cet épisode pluvieux.

Les usagers de la route sont invités à respecter les consignes de sécurité, la signalisation mise en place et  à éviter le franchissement des passages à gué, les rivières étant toujours en crue.

 

Message du Président Alfred Marie-Jeanne à la population martiniquaise

En mission à Paris depuis lundi 16 avril 2018, j’ai appris avec tristesse les terribles évènements climatiques qui ont brutalement touché notre pays hier.

Je tiens tout d’abord à exprimer mon total soutien à la population choquée et sinistrée.

Je sais que les équipes de la CTM se sont mobilisées dès les premières heures, et je les en remercie.

Je vous informe que j’ai immédiatement demandé à la Ministre des Outremers de déclarer l’état de catastrophe naturelle, état que j’avais déjà anticipé de proposer compte tenu de la situation d’extrême urgence dans laquelle se trouve notre territoire atteint doublement par la contamination à la Chlordécone et par l’échouage massif des sargasses.

Tchenbé red, Fok pa moli