Hommage à Patrick SORRENTE

La Collectivité Territoriale de Martinique, en partenariat avec la Maison Martiniquaise de la Photographie (MMP), présente du 5 au 21 juin, l’exposition « Hommage à PATRICK SORRENTE », à découvrir dans l’Agora Frantz Fanon de l’Hôtel de la CTM à Cluny

« Chasseur d’images »

Décédé le 10 janvier 2019, Patrick Sorrente, photographe, membre actif de la MMP et fonctionnaire territorial en poste à la Direction des politiques culturelles de la CTM, avait un intérêt marqué pour la culture ainsi que d’incontestables talents artistiques. Ses réalisations photographiques témoignent de sa créativité, de sa curiosité et de son engagement pour le patrimoine martiniquais.

Patrick Sorrente se qualifiait lui-même de « chasseur d’images » et de «capteur d’instants fugaces».

Il a participé à deux reprises au Marché d’art contemporain du Marin et a exposé ses photographies à de nombreuses reprises, notamment en 2018, lors de l’exposition en hommage à Henri Vigana, et lors d’une exposition individuelle dans l’espace d’art de l’Aéroport Aimé Césaire.

Certaines de ces photographies ont été choisies pour illustrer des œuvres, comme celle utilisée pour la pochette du nouveau disque de Mario Canonge et celle pour la couverture du livre d’Aimé Charles Nicolas « L’esclavage: quel impact sur la psychologie des populations ? ».

Biographie

Bio Patrick Sorrente est né, à Paris, le 8 mai 1961, de l’union de Sorrente Germain et de Gustave Georgette « Josiane ». Il grandit au milieu de ses frères Jean-Louis et Charles et de sa soeur Hortense. Une maladie foudroyante l’a emporté le 10 janvier 2019.

Son parcours scolaire

Il est scolarisé de 1965 à 1969 à l’école de De Briant, puis à l’école de Godissard. Viennent ensuite le collège au CES de Godissard, puis le lycée Schoelcher. Il termine son cursus secondaire au lycée de Bellevue. Le bac en poche, il part pour Anthony (début des années 80), où il obtiendra une maîtrise en A.E.S. (Administration économique et sociale), à l’Université Paris 12.

Il s’embarque pour Liverpool, en Angleterre, où il passera une année en tant que garçon au pair.

Son parcours professionnel

Embauché au Conseil général en 1989, il y a occupé les fonctions de rédacteur. Au sein de la Collectivité Territoriale de Martinique, il était affecté à la Direction des politiques culturelles.

Il était l’un des piliers de l’équipe corpo de tennis du Conseil général qui a raflé tous les titres locaux et Antilles-Guyane, pendant cinq ans.

Sa vie familiale

De sa vie commune avec Janick est née Loïs, qui a toujours fait le bonheur de ses parents. Outre son attachement indéfectible à ses parents, sa plus grande passion et sa plus grande attention aura été sa fille, Loïs.

Ses passions

Les passions de Patrick Sorrente étaient la musique, la photo, l’art, le bricolage, le sport et les plantes.


Pour rendre hommage à l’artiste, l’exposition de ses œuvres est visible du 5 au 21 juin 2019 à l’Agora Frantz Fanon de l’Hôtel de la CTM à Cluny.

Entrée libre

Lundi, mardi et jeudi de 8h à 17h

Mercredi et vendredi de 8h à 13h