Fonds de Solidarité pour le Logement : Chiffres clés 2017

Sous la présidence de Francis CAROLE, la commission de coordination du Fonds de Solidarité pour le Logement s’est tenue le mardi 20 février. Cette instance a permis d’établir un bilan d’activités précis pour 2017.

Le Fonds de Solidarité pour le Logement participe à la mise en œuvre du Droit au Logement pour toute personne ou famille éprouvant des difficultés particulières, en raison notamment de l’inadaptation des ressources ou des conditions d’existence, pour accéder à un logement décent et indépendant ou s’y maintenir.

Le FSL peut aider les ménages à faire face aux frais liés aux charges de leur logement (Dépôt de garantie, premier loyer, frais d’équipement de première nécessité, frais d’assurance, frais d’agence, frais d’ouverture de compteur d’eau ou d’électricité, impayé de loyer, d’eau, d’électricité).

Sous la responsabilité de la Collectivité Territoriale de la Martinique, qui est le principal financeur du dispositif, le Fonds de Solidarité pour le Logement s’inscrit dans un cadre partenarial, avec l’implication des co-financeurs que sont : la CAF, EDF, ODYSSI, la SME et SMDS.

Au titre de l’année 2017, pour un total de dépense de 1 568 111 €, le Fonds de Solidarité pour le Logement a permis :

  • de traiter 1 790 dossiers soit 25% de plus qu’en 2016,
  • d’aider 1 389 familles,
  • d’accompagner 195 ménages,
  • de financer 545 Enquêtes de prévention des expulsions locatives.

En outre, les délais de traitement des dossiers ont été réduits de plusieurs mois, même s’il convient de poursuivre encore l’effort dans cette direction.

Le poids du logement pèse de plus en plus lourd dans le budget des ménages Martiniquais, en particulier des ménages à faibles revenus. Aussi la CTM et les co-financeurs du FSL mettent tout en œuvre pour l’année 2018 afin de mener à bien les différentes actions d’aides auprès des ménages confrontés à des difficultés liées à l’accès et/ou au maintien dans le logement.