Enfance

Solidarité et cohésion sociale sont les maîtres-mots de la Collectivité Territoriale de Martinique en ce qui concerne la vie quotidienne de l’enfance et de la famille martiniquaise. Pour mener à bien cette mission de proximité, la collectivité territoriale met en place des ressources et des moyens lui permettant de répondre aux besoins de chacun, afin d’offrir tant aux parents qu’à leurs enfants, des prestations adaptées.

La Protection Maternelle et Infantile

Les centres de PMI

Les équipes pluridisciplinaires œuvrent au quotidien pour contribuer au bien-être des jeunes enfants et de leurs parents : elles soutiennent les parents dans leur rôle et assurent le suivi médical de l’enfant, dans les centres de PMI, à domicile et à l’école maternelle.

Ces équipes contribuent aussi à l’évaluation des situations d’enfants en danger.

45 centres de PMI, basés du Nord au Sud de la Martinique, proposent un service public gratuit, ouvert à tous. Leurs missions regroupent un ensemble de mesures médico-sociales destinées à assurer par des actions préventives continues, la protection des femmes enceintes, des mères et des enfants jusqu’à l’âge de l’obligation scolaire.

Quand rencontrer les professionnels de la PMI ?

  • Lorsque vous attendez un enfant
  • Après sa naissance et pendant ses premières années
  • Lors d’un choix d’un mode d’accueil, l’équipe de PMI peut vous informer et vous aiguiller vers : ◦les Relais Assistants Maternels (RAM)
  • les crèches municipales, privées ou autres
  • la Maison Départementale des Personnes Handicapées et la SESSAD (pour les enfants atteints d’un handicap intellectuel)

Les structures d’accueil de la petite enfance

La Collectivité Territoriale de Martinique a également pour mission d’évaluer les structures de garde dédiées à la petite enfance (de 0 à 3 ans) et de délivrer les agréments et avis nécessaires au fonctionnement.

Tous les types de structures d’accueil publics et privés, crèches, jardins d’enfants, micro-crèches… doivent obtenir l’agrément ou l’avis de la Collectivité Territoriale de Martinique pour accueillir les enfants.

L’agrément garantit le respect des normes d’encadrement, de sécurité, des sécurité sanitaire et d’hygiène pour un accueil des tout petits en toutes sérénité.

Les assistantes maternelles

Comme les structures d’accueil, les assistantes maternelles doivent disposer d’un agrément de la La Collectivité Territoriale de Martinique les autorisant à accueillir de 1 à 4 enfants à leur domicile.

488 assistantes maternelles sont recensées sur le territoire et répartis en circonscription.

L’aide sociale à l’enfance et à la famille

En terme d’aide sociale à l’enfance, les missions générales tournent autour de la prévention, la protection et l’adoption et visent à :

  • Favoriser l’accueil préventif des jeunes enfants de 0 à 3 ans : il s’agit d’apporter aux parents en difficulté des réponses de proximité en termes d’accueil : une alternative au placement et des réponses souples dans le cadre de projets d’accompagnement conduits par les travailleurs sociaux.
  • Privilégier l’accueil des adolescents en milieu ouvert : les travailleurs sociaux favorisent, en fonction du cas, le maintien du jeune dans son environnement naturel en gardant ouverte la possibilité d’un placement.
  • Renforcer le réseau autour de la parentalité
  • Attribuer une allocation mensuelle : l’allocation mensuelle est attribuée après étude d’un projet individualisé, éducatif ou financier. Elle est versée afin de résoudre un problème de courte durée tels que les frais de scolarité, de fournitures scolaires, d’internat, l’hébergement en foyer des jeunes travailleurs, frais de garde des enfants de moins de trois ans dans le cadre d’actions de prévention et de soutien à la parentalité.
  • Recueillir le signalement d’enfance en danger : les mauvais traitements se rencontrent à tous les âges de la vie de l’enfant et dans tous les milieux. Pour autant, l’enfant maltraité n’est pas facilement identifiable. C’est pourquoi toute personne en contact avec des enfants doit savoir reconnaître certains signes qui laissent supposer l’existence de mauvais traitements (brutalités volontaires, absence intentionnelle ou non de soins entraînant des lésions physiques ou des troubles de l’état général).

L’Observatoire Départemental de la Protection de l’Enfance

La Loi du 05 mars 2007 réformant la protection de l’enfance a ordonné la création d’un observatoire départemental de la protection de l’enfance dans chaque département. Véritable outil stratégique au service des politiques publiques, il est placé sous l’autorité de la Collectivité Territoriale de Martinique et regroupe les différents acteurs départementaux de la protection de l’enfance.

Le 19 février 2013, la signature du protocole portant création de l’ODPE de Martinique est venue formaliser l’engagement de chacun à soutenir l’ajustement toujours plus grand des politiques publiques aux spécificités des territoires.

Depuis, cette collaboration s’est poursuivie avec dynamisme, dans une volonté affirmée de construire une connaissance commune et précise de la protection de l’enfance en Martinique.

  Rapport annuel 2015 de l'ODPE 

Service de la PMI
Centre administratif départemental
Bld Chevalier Ste-Marthe
97200 Fort-de-France
Tél. : 0596 55 27 97

DASEF
Tél. : 0596 30 21 30
ALLO ENFANCE MALTRAITEE
5 rue Louis Blanc
97200 Fort-de-France
Tél. : 0596 71 37 37