Communiqué à propos du préavis de grève de l’intersyndicale

CTM-Communique-Presse-1

Pour faire suite au préavis de grève déposé par une intersyndicale le lundi 5 mars, les élus de la Collectivité ont aussitôt proposé la tenue d’une réunion, le mardi 6 mars à 7h30.

L’intersyndicale a donné son accord formel à cette proposition.

En cours de soirée, l’administration a été informée par les syndicats, par mail, du report de cette réunion à 9 heures, sans que les élus n’aient été au préalable consultés.

A 9h20, l’intersyndicale a refusé d’entrer dans la salle et exigé que cette réunion ne se déroule qu’en présence de Mme Torpille et de M. Carole, Conseillers Exécutifs, ainsi que du Directeur Général de Services, en dehors des autres collaborateurs en charge des dossiers qui devaient être évoqués.

Contrairement à ce qui est diffusé sur les médias, Francis Carole et Marinette Torpille étaient bien présents et à l’heure.

Que l’intersyndicale veuille décider de la composition de la délégation de la Collectivité Territoriale de Martinique n’est pas acceptable.

Aucun texte réglementaire n’impose un format particulier pour la constitution de la délégation de la Collectivité dans de telles circonstances. Aucune exigence de cette nature ne saurait donc lui être imposée.

Cette condition préalable à la tenue de la réunion posée par l’intersyndicale interpelle, alors même qu’un préavis de grève est déposé et que l’intersyndicale réclame le dialogue.

La Collectivité reste ouverte au dialogue social dans le respect des organisations syndicales et de ses propres prérogatives.

 

Marinette Torpille et Francis Carole

Conseillers Exécutifs

Désignés par le Président du Conseil Exécutif en charge du personnel

 

Fort-de-France, le 6 mars 2018