Adhésion de la Guadeloupe à l’OECS

4 ans après l’adhésion officielle de la Martinique, la Guadeloupe a signé son adhésion à l’Organisation des États de la Caraïbe de l’Est, ce jeudi 14 mars 2019 au camp Jacob à Saint-Claude, en Guadeloupe.

Alfred Marie-Jeanne, Président du Conseil Exécutif de la CTM ainsi que les chefs d’États de l’OECS se sont retrouvés pour un premier contact avec le futur membre associé.

A la demande du Président de l’Autorité de l’OECS, le Président Alfred Marie-Jeanne a ouvert la réunion en réaffirmant notamment :

« nous devons avancer ensemble, quelques soient nos divergences. »

Tous les membres se sont ensuite exprimés. Tous ont été unanimes sur la nécessité de s’unir.

Après cet échange, la réunion de l’Autorité de l’OECS s’est poursuivie en format Caucus (hors présence de la Guadeloupe, et de la presse). Des questions relatives au fonctionnement de l’organisation ont été abordées notamment celle de la représentation diplomatique de l’OECS en Afrique ainsi que des questions internationales majeures qui impactent les pays de l’OECS.

La journée s’est poursuivie par une visite du Conseil Régional de Guadeloupe à Basse-Terre.

Dans l’après-midi, toutes les délégations se sont réunies à Saint Claude pour la cérémonie de signature de l’adhésion de la Guadeloupe à l’OECS.

L’OECS compte désormais 12 membres : 6 États indépendants anglophones et 5 membres associés dont 2 francophones, 1 membre observateur.

Pour Alfred Marie-Jeanne, l’adhésion de la Guadeloupe à l’OECS est

« le signe patent d’une volonté réaffirmée d’un continent Caraïbe unifié ».

Vendredi 15 mars 2019, à 9h, une réunion extraordinaire de l’Autorité de l’OECS se tiendra au Mémorial ACTe, qui sera suivie d’un échange des Membres de l’OECS avec la population, à 16h à l’Université des Antilles (Campus de Fouillole).