87ème édition du Congrès des Départements de France

Alfred Marie-Jeanne, Président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique, participe actuellement à la 87ème Edition du Congrès de l’Assemblée des Départements de France, à Marseille;  l’occasion de partager avec ses collègues  Présidents de Départements des sujets communs et également de les sensibiliser sur les défis et opportunités de la mise en place de la Collectivité Territoriale de Martinique.

Ce mercredi 18 octobre, il s’est rendu à la Réunion du groupe de travail ultramarin qui a réuni l’ensemble des Présidents de Départements d’Outre-Mer, présidée par le Conseil général de la Réunion.

Le Président du Conseil Exécutif est tout d’abord intervenu sur le rôle fondamental des collectivités pour le développement des territoires et la nécessaire collaboration avec l’Etat et ses services en ces temps de crise. L’heure est venue pour plus de concertation et du respect des compétences.

Les échanges ont porté sur plusieurs points dont :

  1. L’Organisation des Assises dans l’Outre-Mer: Quelle implication réelle des collectivités ? Quelle place donnée à leurs propres travaux et diagnostics ?
  2. Le rapport du Conseil Economique, social et environnemental sur « combattre les violences faites aux femmes dans l’Outre-Mer» : Comment diminuer le taux de violence faite aux femmes? Comment renforcer la prévention en la matière ?
  3. Bilan des aides aux victimes des Ouragans Irma, José et Maria.

Sur ce dernier point, Alfred Marie-Jeanne a rappelé la contribution de la CTM aux efforts d’aide d’urgence post ouragans à Saint Martin à Anguilla à Tortola et à la Dominique.

Il juge urgent l’amélioration des codes de construction pour mieux anticiper ces phénomènes imprévisibles. Il réitère sa proposition du reversement d’une part significative de la taxe carbone au profit de la Guyane et des territoires outremer. Et ce pour compenser les dépenses inhérentes au changement climatique.

En questions diverses, l’épineux problème du RSA a été abordé. Les Départements d’outre-mer et les nouvelles collectivités uniques de Guyane et de Martinique ont déploré la désaffection de l’Etat.

Pour rappel ce sont plus de 74 millions d’euros pour 2017 que la CTM devra prendre en charge en sus de sa quote-part à ce dispositif.

Demain, jeudi 19 octobre, Alfred Marie-Jeanne participera au Congrès de l’Assemblée des Départements de France, dont vous trouverez le programme complet ici.