1ère Conférence de l’ESS en Martinique : un rendez-vous gagnant !

 

« Il nous faut bousculer les habitudes sclérosantes, partout et à tous les niveaux, si nous voulons aller de l’avant. Il n’y a pas d’alternative à l’innovation, à l’inventivité et à la volonté politique. », Francis Carole, Conseiller Exécutif de la CTM

 Mardi 17 avril 2018, la Collectivité Territoriale de Martinique et l’Etat organisaient la toute 1ère Conférence Territoriale de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) en Martinique. Gros succès pour cette manifestation attendue dont le sujet a fait déplacer plus de 300 personnes.

Dès son allocution à l’ouverture de la séance, le Conseiller Exécutif de la CTM, Francis Carole a rappelé l’importance de cette conférence de l’Economie Sociale et Solidaire, qui s’inscrit, sans aucun doute, dans une ambition réelle et globale de la CTM.

Lire l’intégralité du discours introductif de Francis Carole

Ce premier rendez-vous est la résultante d’une co-construction avec les acteurs locaux et partenaires, et a permis, en première partie de dresser un état des lieux de l’ESS en Martinique, de déterminer la feuille de route 2018-2020 et de mettre en lumière les expériences des uns et des autres. En deuxième partie de journée, il était question de créer des liens avec les acteurs de l’accompagnement et du financement de l’ESS, et de détecter et encourager des porteurs de projets dans un espace de rencontre dédié.

Bon nombre d’acteurs y ont pris part aux côtés de la CTM et de l’Etat, parmi lesquels : URASS, CTOS, DLA, UNIFORMATION, POLE EMPLOI, MISSION LOCALE, URSIAE, IMA (Initiative Martinique Active), AFD/BPI, FSE, CCIM, CIRCUIT COURT AGROALIMENTAIRE/DAAF – DEAL.

Un enjeu économique et social fort en Martinique

L’économie sociale et solidaire n’est pas un «secteur» mais bien un « mode d’entreprendre » dans lequel les femmes et les hommes prédominent face au capital.

Elle est présente dans quasiment tous les secteurs d’activité économique, depuis les services aux entreprises et aux personnes en passant par l’agroalimentaire, le développement durable, le sport, le commerce, la banque et assurance.

L’ESS représente aujourd’hui 15.2 % de l’emploi privé local, ce qui place la Martinique au 8ème rang sur les 13 régions de France (moyenne nationale ESS : 12.8% de l’emploi privé).

Après la mise en place d’un comité technique, d’un comité de pilotage et l’organisation d’ateliers de réflexion participatifs et démocratiques auxquels ont pris part près de 150 personnes, cette 1ère conférence a réunis divers acteurs autour de 5 principaux enjeux locaux identifiés, qui constitueront le socle du plan d’action 2018 2020 :

  • Favoriser la création, le développement des entreprises et des emplois dans l’ESS,
  • Dynamiser le territoire martiniquais par le développement de l’ESS,
  • Soutenir l’innovation sociale le développement durable et les initiatives répondant aux enjeux du territoire,
  • Encourager l’engagement du bénévolat et le développement de l’utilité sociale,
  • Identifier et rendre lisible les leviers de financement de l’ESS,
  • + un enjeux transversal : Égalité mixité parité Hommes-Femmes.

La loi relative à l’économie sociale et solidaire du 31 juillet 2014 prévoit l’organisation d’une conférence régionale tous les 2 ans.

Les Comités techniques et de pilotage mis en place en Martinique suivront la mise en œuvre des orientations et des actions déterminées et assureront leur évaluation sur la période 2018-2020.